Pyr’Cat 2011, les origines

Pic Sallefort, jour #01

Pic Sallefort, jour #01

L’histoire remonte au moment de notre rencontre en décembre 2010. Nous feuilletons rêveusement les catalogues du voyagiste pédestre Allibert Trekking. Nous découvrons le blog de Nicolas Rousseau, Into My Wild. Le vent du départ souffle dans nos esprits et nous avons envie de tenter de créer notre parcours, en voyageurs autonomes. D’abord en franchissant à pied une frontière, pour se faire la main et les pieds, pour partir un jour plus loin, par nos propres moyens.

L’une des randonnées proposées par Allibert est transfrontalière et côtière, de Collioure à Cadaqués. Nicolas connaît Collioure, et Cadaqués est dans la famille de Clara un village mythique, adoré par son grand-père aujourd’hui disparu. Mais le caractère exclusivement côtier ne nous tente pas, nous préférons partir vers la montagne et revenir vers la mer. Nous décidons d’un départ à Banyuls : nous suivrons les GR 10 et GR 11, qui traversent les Pyrénées, l’un du côté de la Catalogne française, l’autre en Catalogne espagnole. Nous traçons notre itinéraire sur Open Runner, outil planificateur de kilomètres et de dénivelés sur fond de carte GoogleMaps, IGN et autres (dont la fameuse ICC, Institut cartographique de Catalogne). Nous discutons matos avec Fred et Céline de Ze Outdoor, activateurs d’évasion. Nous faisons part de notre projet aux amis de la Runnosphère et du Taillefer Trail Team, car des passionnés de randonnées se cachent derrière ces coureurs et traileurs. C’est parti pour 10 jours de marche en autonomie, 12 kilos sur le dos de Clara (3 litres d’eau compris), 20 kg sur celui de Nicolas (dont 3,5 litres d’eau)…

Nous sommes tous les deux en bonne forme physique, entraînés depuis plus d’un an par notre passion de la course à pied, sur route comme sur sentiers. Nous courons de 10 à 15 kilomètres par sortie d’entraînement, trois fois par semaine (deux dans les semaines chargées, jusqu’à quatre quand nous avons plus de temps). En compétition, Clara est arrivée au bord des 20 kilomètres (Ecotrail de Paris « Twin santé » 2011) et Nicolas a dépassé les 35 kilomètres (Trail de Sully 2011). Nous ne sommes pas sportifs de longue date, mais nous avons la passion des chemins chevillée aux corps. Courir et marcher, ce n’est pas tout à fait la même chose (nous nous en rendrons surtout compte en revenant à la course, à notre retour !), et le portage change la donne. Dans sa prime jeunesse, Clara a esquissé une rando autonome en Pays Basque, Nicolas a de son côté pas mal « trekké » mais sans que le portage dépasse le sac à la journée. C’est donc une première pour tous les deux, dans cette formule.

L’avant-veille de notre départ, un ami nous rapporte de Madrid la carte de randonnée Itinerannia au 1/50000è de la région Alt Empordà, que nous allons traverser du côté espagnol. Elle nous sera très utile, mentionnant comme les cartes IGN les gîtes, les refuges et les sources, mais aussi les hôtels, les restaurants et les centres de colonies de vacances (comme vous le verrez au récit du jour #4, ça peut servir !)

Quelques chiffres pour résumer l’aventure :

Jours de marche : 10
Distance : 157,74 km
Temps total de marche : 45 heures
Dénivelé positif : 5 786 m
Dénivelé négatif : idem
Vitesse moyenne (avec les pauses) : 3,5 km/h
Calories dépensées (estimation) : 6 000 pour Clara, 12 000 pour Nicolas
Etape la plus longue : 24,00 km
Etape la plus courte : 3,5 km (Oui oui, on avait bien marché la veille 😉 )
Eau portée et bue en marche : 42,75 litres
Bière : plusieurs litres, avec sagesse

Bienvenue dans le récit de notre première aventure en randonnée itinérante autonome : Pyr’Cat 2011 :)

Ce contenu a été publié dans Pyr'Cat'2011, RANDO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Pyr’Cat 2011, les origines

  1. dd2012 dit :

    VVVvvvviiiiiiitttttteeee la suite ! La mise en bouche donne envie de lecture 😉

  2. Luc dit :

    Bonne idée. Bien hâte de vous lire.

  3. Julie dit :

    Bravo Clara! Bisous

  4. Maya972 dit :

    Superbe idée de faire un site de votre randonnée !!
    Après une délicieuse mise en bouche, nous attendons la suite avec impatience !!!

  5. vinvin20 dit :

    Superbe!
    « Caminoobie » le premier « bébé blog » de la Runnosphère :)

  6. François dit :

    Bien hâte de voir la suite. Je viens de voir un vidéo sur le site de l’ultra-trail du Mont-Blanc, plus précisément sur la PTL. Ça donne le goût de vous lire.

  7. doune dit :

    Trop chouchou !!!

    A quand la suite ?

  8. Eponyme dit :

    Ha, bah voilà le CR tant attendu !
    Vivement la suite !!! :)

  9. Pascal R. dit :

    Ro la la!! je sens que cela va être passionnant comme récit!!!…
    Vite vite, la suite!!!

  10. Greg Runner dit :

    Et bien, je crois que je vais encore être pris dans de nouveaux récits pour les prochaines semaines…

  11. nicolas dit :

    Merci à tous pour vos commentaires !!!
    La suite arrive très bientôt !

  12. MIMI dit :

    Je viens de rajouter ce blog dans mes « favoris ». BRAVO pour
    avoir partagé pendant 10 jours ces moments sûrement très
    forts…être ensemble pour écouter les sons de la nature, pour
    avancer dans cette quête commune, c’est très beau pour deux êtres
    qui s’aiment et c’est superbe aussi entre ami(e)s dans d’autres
    circonstances. J’aime la rando et je reste à 1400 mètres maxi de
    dénivelé par jour. C’est déjà pas mal pour un « vieux » de 55 ans qui
    fréquente les hauteurs des Alpes du nord. Je n’ai pas eu les
    capacités physiques pour aller jusqu’en haut cet été (le Mont
    Blanc) mais ça n’a aucune importance puisque la beauté et le
    partage en petits groupes sont présents à chaque rando. Et puis, de
    toute façon, la mentalité de certains (je suis le meilleur, tu es
    nul, moi je « vais faire » le Mont Blanc) dans les refuges est assez
    « minable ! Merci pour tous ces textes vivants et si bien écrits. Un
    « petit » randonneur de RUMILLY en Haute-Savoie.

    • clara dit :

      Merci pour ton commentaire qui reflète bien ce que j’aime dans la rando !
      Quant aux bruits de la nature, nous n’en avons pas manqué : notre bivouac s’est même fait attaquer par un renard affamé ! ^^
      (Et moi non plus je n’aime pas le verbe « faire » pour les voyages 😉 )

  13. Ping : Caminoobie : les aventures pédestres de Noostromo et Running Newbie » Noostromo's Blog

Laisser un commentaire